Aumônerie Orthodoxe

En 1985, L’Etat belge a reconnu légalement l’Eglise Orthodoxe, avec toutes les conséquences inhérentes à ce statut de culte reconnu par l’Etat.

Suite à l’Arrêté Royal du 25 octobre 2005, l’Eglise Orthodoxe en Belgique dispose d’un service d’aumônerie pour les prisons comme c’est le cas pour les autres cultes reconnus.

Le service d’aumônerie se trouve sous la responsabilité de l’organe représentatif de l’Eglise Orthodoxe en Belgique, c’est-à-dire le Métropolite-Archevêque du Patriarcat Œcuménique de Constantinople. Le titulaire actuel est : Son Eminence, Métropolite Athénagoras de Belgique, Exarque du Patriarcat Œcuménique de Constantinople.

Depuis le 1er mars 2007, 4 aumôniers orthodoxes de prison desservent tous les établissements pénitentiaires de Belgique, répartis en 4 secteurs :

Il est évident que la population orthodoxe de nos prisons a fortement augmenté depuis que beaucoup de ressortissants étrangers de l’Europe de l’Est s’installent dans les pays occidentaux, plus particulièrement en Belgique. La fréquence des visites effectuées par les aumôniers orthodoxes aux établissements pénitentiaires est en rapport avec les besoins pastoraux et spirituels du moment, étroitement liée avec le nombre variable des détenus orthodoxes dans chacun de ces établissements.

Les quatre aumôniers orthodoxes collaborent avec toutes les communautés orthodoxes présentes en Belgique. En fonction des demandes, les détenus ont la possibilité de rencontrer (en cellule, dans un bureau ou à la chapelle) un prêtre qui parle leur langue, notamment pour le sacrement de la confession. De même, lors des grandes fêtes liturgiques (Noël, Pâques, Pentecôte) ainsi qu’à d’autres moments de l’année, des prêtres orthodoxes – appartenant à des juridictions différentes – visitent les détenus et célèbrent un office orthodoxe.

Il est à noter que, bien avant l’entrée en fonction des quatre aumôniers, il y avait déjà des prêtres bénévoles qui disposaient d’une autorisation d’accès pour toutes les prisons afin de pouvoir rendre visite aux détenus orthodoxes. Aujourd’hui, ils continuent leur mission en tant que bénévoles en collaboration avec les aumôniers titulaires.

L’étroite collaboration qui existe entre les aumôniers orthodoxes se traduit par :

Toutes les célébrations ont lieu soit à la chapelle de la prison – avec un nombre restreint de détenu (e)s – soit dans un local plus grand, neutre, à l’occasion des grandes fêtes liturgiques, avec la participation d’un prêtre de l’extérieur et des membres de la chorale. Tous les détenus (hommes et femmes) qui souhaitent y être présents, adressent une demande écrite, par le biais d’un rapport, à l’aumônier orthodoxe. L’aumônier orthodoxe distribue des  Bibles, des livres de prière et de la littérature religieuse en plusieurs langues. Il distribue également des petites icônes en papier, des petites croix en bois et des chapelets. Une précision importante: tout objet religieux est présenté à l’agent qui ouvre la porte de la cellule.

Vu que l’aumônier fait partie intégrante du personnel de la prison, il respecte l’autorité de la Direction, les règlements, les notes de service et les lois concernant la sécurité et l’organisation au sein de l’établissement.

Feb 2018:
Binnenkort komt hier een nieuwspagina met regelmatige updates van binnenlands en buitenlands nieuws over het gevangenis­wezen. Voor wie graag op de hoogte blijft: Schrijf je in voor onze nieuwsbrief  →